Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Écrits sur l'art > Vallotton Manguin Hahnloser, Correspondance 1908-1928

ÉCRITS SUR L'ART

Vallotton Manguin Hahnloser, Correspondance 1908-1928

présenté et annoté par Margrit Hahnloser-Ingold et Valérie Sauterel

Cette correspondance à trois prouve que les peintres savaient écrire et que leurs collectionneurs savaient poser de vraies questions. Face à Vallotton, voici donc un alter ego, Henri Manguin, et des commanditaires d’exception, Hedy et son époux Arthur Hahnloser, ophtalmologue à Winthertour, qui achetèrent leurs œuvres sur plusieurs décennies tout en nouant un vrai rapport d’amitié. Listes de prix et de tableaux, récriminations sur un beau-fils imbécile mais aussi doutes sur la création, discussions sur le rôle du galeriste, sentiment d’impuissance face à la plus grande boucherie de l’histoire nourrissent l’échange épistolaire. Une intéressante psychanalyse de l’âme d’artiste et d’une époque troublée, à compléter par une visite à la Villa Flora où est conservée la collection des Hahnloser avec ses nombreux Vallotton (dont La Blanche et la Noire que l’on peut voir, parmi d’autres prêts, à l’exposition du Grand Palais).


Vallotton Manguin Hahnloser, Correspondance 1908-1928, présenté et annoté par Margrit Hahnloser-Ingold et Valérie Sauterel, Bibliothèque des Arts, 2013, 630 p., 25 €.

Vallotton Manguin Hahnloser, Correspondance 1908-1928 - présenté et annoté par Margrit Hahnloser-Ingold et Valérie Sauterel


Critique parue dans la newsletter N° 317 - du 3 octobre 2013 au 9 octobre 2013

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER