Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Arts décoratifs > L’art du papier découpé

ARTS DéCORATIFS

L’art du papier découpé

Felicitas Oehler

« Cinq siècles d’histoire » dit le sous-titre : et c’est effectivement du début XVIe siècle que datent les premiers canivets conservés, des papiers découpés à l’aide de « canifs » très aiguisés, d’où leur nom. L’ouvrage dresse un panorama exhaustif de ce genre mineur mais fascinant par sa minutie, qui a aussi bien occupé des nonnes espagnoles que des bourgeoises amstellodamoises ou des bergers suisses. Beaucoup de ces œuvres sont demeurées anonymes mais quelques noms ont survécu comme celui de Jean Huber (1721-1786), fondateur de l’école suisse, ou Johann Hauswirth, créateur d’un motif classique, la montée à l’alpage. Prières, vœux de bonheur, lettres d’amour et mêmes bulletins scolaires ont donné lieu à des exercices virtuoses. Ce n’est pas la moindre surprise que de voir la vitalité actuelle du genre, représentée par des artistes comme Werner Gunterswiler, Heinz Pfister ou Regina Martin.


L’art du papier découpé par Felicitas Oehler, Ides et Calendes, 2013, 254 p., 29 €

L’art du papier découpé - Felicitas Oehler


Critique parue dans la newsletter N° 320 - du 24 octobre 2013 au 30 octobre 2013

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER