ANNONCER

ARCHITECTURE, URBANISME

Viollet-le-Duc

Françoise Bercé

Sa réputation est plutôt douteuse : on lui associe tous les styles pastiches du XIXe siècle, le néo-gothique en premier… même si bien d’autres architectes ont laissé leur marque en ce domaine. Alors que l’on s’apprête à fêter le 200e anniversaire de la naissance d’Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879), cette nouvelle monographie rappelle l’extrême diversité du personnage. Il a certes inventé à Notre-Dame, Pierrefonds ou Carcassonne un Moyen Age qui n’a pas réellement existé. Mais il a aussi été le sauveteur de nombreux monuments - la Madeleine de Vézelay parmi d’autres - qui auraient pu disparaître sans son intervention (commanditée par Mérimée, alors inspecteur des monuments historiques). Et la liste de ses talents, comme le montre l’auteur au cours des différents chapitres, ne s’arrête pas là : il a écrit des sommes sur l’architecture, a dessiné du mobilier, a été à l’origine du musée des Monuments français et a même été un grand peintre de la montagne. Il est temps de redécouvrir Viollet-le-Duc…


Viollet-le-Duc par Françoise Bercé, éditions du Patrimoine, 2013, 256 p. , 45 €.

Viollet-le-Duc - Françoise Bercé


Critique parue dans la newsletter N° 326 - du 5 décembre 2013 au 11 décembre 2013

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER