ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Histoire de l'art > Le Front de l’art, défense des collections françaises, 1939-1945

HISTOIRE DE L'ART

Le Front de l’art, défense des collections françaises, 1939-1945

Rose Valland

Une bande dessinée lui a été consacrée il y a quelques années (par Catel Muller et Emmanuelle Pollack), prouvant qu’elle avait bien l’étoffe d’une héroïne. Le film, Monuments Men, où elle est interprétée par Cate Blanchett, vient de lui donner une notoriété planétaire. Quelle alchimie préside à cet erratique travail de reconnaissance ? Car l’action de Rose Valland (1898-1980), conservateur au musée du Jeu de paume pendant l’Occupation, était connue depuis longtemps. Janet Flanner, correspondante du New Yorker, la cite dans un grand reportage de février-mars 1947 sur ces hommes et femmes qui se mobilisèrent pour contrer les spoliations d’art par les nazis. Et elle apparut en bonne place en 1964, sous les traits de Suzanne Flon, dans le film à succès de John Frankenheimer, Le Train. Elle-même avait écrit un compte-rendu circonstancié de son engagement, à Paris puis en Allemagne, à Lindau ou Baden-Baden. Ce Front de l’art, édité en 1961 à 4000 exemplaires, avait été soldé et pilonné par Plon en 1966, Rose Valland n’en sauvant que 500 exemplaires en les achetant, avec ses deniers, à 3 francs pièce… C’est cet ouvrage, introuvable depuis lors, qui est enfin réédité, avec un appareil critique et un indispensable index : aussi passionnant qu’un roman, il est l’indispensable complément du film de George Clooney.


Le Front de l’art, défense des collections françaises, 1939-1945, par Rose Valland, Réunion des musées nationaux, 2014, 408 p., 22 €.

Le Front de l’art, défense des collections françaises, 1939-1945 - Rose Valland


Critique parue dans la newsletter N° 341 - du 3 avril 2014 au 9 avril 2014

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER