ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Art moderne > Mathurin Méheut, 1914-1918

ART MODERNE

Mathurin Méheut, 1914-1918

Patrick et Elisabeth Jude

Le 2 août 1914, jour fatidique pour le continent européen, le peintre breton Mathurin Méheut (1882-1958) coule un séjour délicieux au Japon grâce à une bourse de la fondation Albert Kahn. N’imaginant pas déserter, il reprend le chemin de la France pour être mobilisé dans son régiment, à Saint-Lô. Versé au service de la cartographie, il vivra quatre ans au plus près du massacre, sur certains des champs de bataille les plus meurtriers de la guerre, d’Artois en Argonne, de la Somme en Flandre. Le 8 décembre 1914, véritable cadeau de Noël, il reçoit sa boîte d’aquarelles : elle l’aidera à croquer l’innommable, les cadavres, les villes en ruine (Arras), les tranchées et les essais de masques à gaz, les baraquements sous la neige et les avions abattus. Mais aussi la floraison qui se moque des bombes, les libellules et les mouches, les animaux qui fuient les fermes abandonnées… Le travail de Méheut, qui rappelle, en moins insoutenable, celui d’Otto Dix, est rapproché au fil des pages des comptes-rendus d’Ernst Jünger et Maurice Genevoix, autres témoins du grand embrasement dont on célèbre le centenaire…


Mathurin Méheut, 1914-1918, par Patrick et Elisabeth Jude, Ouest France, 144 p., 25 €.

Mathurin Méheut, 1914-1918 - Patrick et Elisabeth Jude


Critique parue dans la newsletter N° 347 - du 15 mai 2014 au 21 mai 2014

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER