Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

ART CONTEMPORAIN

Street Art

Russ Thorne

Activité franchement illicite il y a encore quelques années (et encore punissable dans un certain nombre de situations), le street art a acquis ses lettres de noblesse par l’intermédiaire d’artistes médiatisés comme Blek le Rat, Jérôme Mesnager ou Banksy. En voici un panorama établi par l’association Global Street Art qui, fait original, verse des droits d’auteur aux artistes dont les œuvres sont reproduites. Si les auteurs soulignent à juste titre la variété des instruments, qui ne se limitent pas à la bombe aérosol, à la craie et au papier, on aurait aimé voir des exemples de tendances récentes surprenantes comme le « yam bombing » ou « tricot de rue ». Le voyage très illustré emmène loin, sur plusieurs continents, depuis Athènes et Sarajevo jusqu’en Malaisie, à Santiago, au Cap ou à Sarasota. On regrettera de voir la France (et New York) sous-représentée et Banksy primer sur d’autres créateurs (l’ouvrage est une traduction de l’anglais). Mais la matière est devenue si inépuisable – le Global Street Art a une banque de 60 000 clichés - qu’il est désormais ardu de faire des choix…


Street Art, par Russ Thorne, Larousse, 2014, 192 p., 25 €.

Street Art - Russ Thorne


Critique parue dans la newsletter N° 367 - du 27 novembre 2014 au 3 décembre 2014

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER