Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

PHOTOGRAPHIE

Vis à vis

Gail Albert Halaban

Nous avons tous une âme de voyeur : qui n’a scruté les mouvements du voisin dans son appartement éclairé la nuit ? Gael Albert Halaban assouvit notre curiosité dans le décor urbain de Paris, qui n’a jamais semblé aussi scénographique. Des tranches de vie – couples en train de dîner, femme sortant de sa douche ou repassant, hommes lisant, jeune fille jouant de la clarinette – cela pourrait être vous, cela pourrait être nous ! Et l’on se prend à étudier de près ces clichés. Allons-nous reconnaître un proche, un café favori, une star chez elle ? N’obéissant à aucun classement (ni par heure de prise de vue, ni par arrondissement, ni par rue), ces instantanés, ces moments d’intimité volés rue de l’Ourcq, place des Vosges ou passage du Désir vont sans doute susciter une forte activité judiciaire… Non, en réalité, car il s’agit de scènes consenties. Et même plus : réfléchies, construites, posées. Le naturel est parfois le fruit d’une longue préparation !


Vis à vis, par Gail Albert Halaban, La Martinière, 2014, 128 p., 55 €.

Vis à vis - Gail Albert Halaban


Critique parue dans la newsletter N° 370 - du 18 décembre 2014 au 7 janvier 2015

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER