Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

XIXE SIèCLE

Goya

Werner Hofmann

Artiste torturé, Goya a aussi bien immortalisé la famille royale espagnole qu’il est allé à l’encontre des bonnes mœurs du temps en produisant une Maja nue qui fit frissonner les derniers inquisiteurs… Pourtant détracteur impitoyable des Français lors de l’invasion de l’Espagne (avec son célèbre Dos de Mayo), Goya s’éteindra à Bordeaux, aigri, seul et sourd… Ce personnage hors norme méritait une biographie enlevée et lyrique. C’est le cas sous la plume de feu le directeur de la Kunsthalle de Hambourg, qui détaille sa peinture de chevalet, ses fresques (par exemple dans l’église San Antonio de la Florida à Madrid) et ses gravures, souvent cauchemardesques, reflet allégorique des mœurs du temps.


Goya, par Werner Hofmann, éditions Hazan, 2014, 336 p., 79 €.

Goya - Werner Hofmann


Critique parue dans la newsletter N° 370 - du 18 décembre 2014 au 7 janvier 2015

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER