ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > Arthur Cravan. Maintenant ?

Arthur Cravan. Maintenant ?

Sous la direction d’Emmanuel Guigon

Emigrée russe, elle s’appelait Elena Diakonova et fut l’épouse d’Eluard (ils eurent ensemble une fille). Mais c’est le couple qu’elle forme avec Salvador Dalí qui rendra célèbre son surnom : Gala. Cette biographie illustrée dévide le fil d’une vie à l’enseigne de la liberté. On goûte, on expérimente, on aime sans compter. Des séances d’hypnose aux triangles amoureux (Eluard, homosexuel refoulé, la pousse dans les bras de Max Ernst et d’autres amis, dans une tentation masochiste et voyeuriste permanente), c’est l’étonnante permissivité de ces Années folles qui resurgit. Picabia criait « Vive les concubines et les concubistes » et Dali tombait amoureux de Gala en raison, expliqua-t-il, de son air hautain et méprisant. C’était un été catalan, en 1929, à Port Lligat. Elle deviendra sa muse scandaleuse, alimentant pendant cinquante ans ses fantasmes et sa peinture, jusqu’à leur mort sordide en 1982 et 1989, elle dépressive, lui anorexique, tous deux obsédés par la beauté des jeunes éphèbes qui les entourent.


Une vie de Gala, par Dominique Bona, Flammarion, 2017, 232 p., 29,90 €.

Arthur Cravan. Maintenant ? - Sous la direction d’Emmanuel Guigon


Critique parue dans la newsletter N° 497 - du 21 décembre 2017 au 10 janvier 2018

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER