ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > Gauguin, d’art et de liberté

Gauguin, d’art et de liberté

Armelle Fémelat

« Chaque jour, je me demande s’il ne faut pas aller au grenier me mettre la corde au cou », écrit Gauguin à Pissarro en 1885. Heureusement, il ne l’a pas fait et a continué à peindre pendant 18 ans. Autrement, pas de Pont-Aven, pas de Tahiti, pas même de dispute avec Van Gogh à Arles ! Nourri de nombreuses citations, parfois vertes, le livre, très illustré, reparcourt la vie tumultueuse d’un génie qui fut plutôt mauvais mari et mauvais père. Matelot bagarreur ou agent de change bourgeois, il se félicite ici d’avoir fait une bonne affaire en achetant vingt mètres de toile de jute et pose ailleurs des questions profondes sur l’état de sauvagerie et d’innocence. Bien rendue, la complexité du personnage, entre appétits primaires et mysticisme coloré, est indissociable de son œuvre, une des principales portes d’entrée dans le XXe siècle.


Gauguin, d’art et de liberté, par Armelle Fémelat, Michel Lafon/Beaux Arts éditions, 2017, 224 p., 29,95 €.

Gauguin, d’art et de liberté - Armelle Fémelat


Critique parue dans la newsletter N° 497 - du 21 décembre 2017 au 10 janvier 2018

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER