ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > Visiteurs de Versailles

Visiteurs de Versailles

Sous la direction de Danielle Kisluk-Grosheide et Bertrand Rondot

Le 5 octobre 1789, la populace parisienne, emmenée par les dames de la halle, va chercher à Versailles « le boulanger, la boulangère et le petit mitron ». C’est un très rare cas d’incursion populaire dans le château des rois de France. Mais, comme le montre cet ouvrage (qui accompagne une exposition jusqu’au 25 février 2018), les visiteurs n’ont jamais manqué. Ils étaient certes d’un autre ordre, plutôt ducs et cousins, généraux et princes alliés, ambassadeurs. Si les Européens se plient sans souci à une étiquette réglée comme du papier à musique, concernant le protocole, notamment les échanges de cadeaux (Louis XIV aimait offrir des boîtes à portraits, Louis XV des tabatières), les « exotiques » sont moins faciles à encadrer ! Le Perse Reza Bey, en 1715, se permet de fumer dans le carrosse du Roi Soleil et n’offre guère qu’un baume médicinal tandis que le bey de Tunis, en 1777, ose se présenter à l’audience avec un poignard. La fameuse ambassade de Siam de 1686 a été abondamment documentée par les chroniques. Les atours sont somptueux, les cadeaux étonnants (des canons en argent martelé), les reporters sont des peintres et non des photographes. Mais, pour le reste, les choses ont-elle vraiment changé par rapport aux missions économiques d’aujourd’hui ? Les ambassadeurs, invités à visiter la manufacture de Saint-Gobain, en repartent avec une commande de 4000 miroirs…


Visiteurs de Versailles, sous la direction de Danielle Kisluk-Grosheide et Bertrand Rondot, Château de Versailles/Gallimard, 2017, 336 p., 45 €.

Visiteurs de Versailles - Sous la direction de Danielle Kisluk-Grosheide et Bertrand Rondot


Critique parue dans la newsletter N° 499 - du 18 janvier 2018 au 24 janvier 2018

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER