ANNONCER

ARCHITECTURE, URBANISME

Mario Botta

Alessandra Coppa

En France, on le connaît pour la cathédrale d’Evry, aux Etats-Unis pour le SFMoma (San Francisco Museum of Modern Art). Mais il est aussi l’auteur des tours Kyobo à Séoul ou du musée Mart de Rovereto, en Italie. A l’âge de 66 ans, l’architecte suisse a produit un corpus de 300 projets. Il faut dire qu’il a commencé tôt : il a signé sa première réalisation – une maison – à 16 ans alors qu’il était dessinateur technique chez un autre architecte. L’ouvrage ne fait pas le tour de tous ses édifices mais recense les plus significatifs. Qu’il s’agisse de musées, de villas ou d’édifices religieux (dont il est un des grands spécialistes – que l’on pense à la synagogue Cymbalista à Tel-Aviv ou à l’église Saint-Jean-Baptiste à Mogno Fusio dans le Tessin suisse), Botta est obsédé par quelques volumes simples. A l’image des architectes antiques, il les travaille en d’infinies variations : c’est le cas, notamment, du cercle, qu’il décline en disques solaires, en hublots, en tours circulaires, souvent encastrés dans une structure de brique.


Mario Botta, par Alessandra Coppa, Actes Sud, 2009, 120 p., 23 €, ISBN : 978-2-7427-8342-7

Mario Botta - Alessandra Coppa


Critique parue dans la newsletter N° 152 - du 19 novembre 2009 au 25 novembre 2009

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER